L’Etat refuse son récépissé à l’autre Mfdc qui cherche solution

 Le ministère de l’Intérieur lui ayant refusé un récépissé au nom de son parti, le Mouvement pour le fédéralisme et la démocratie constitutionnels (Mfdc).

Le motif est que le sigle se confond avec celui du mouvement rebelle de Casamance,

Jean Marie François Biagui qui avait d’ailleurs été Secrétaire général du Mfdc rebelle, change de fusil d’épaule, nous dit le populaire.

«Pour transcender la frilosité des autorités sur la question, et dans un esprit de dépassement, nous voudrions lancer ce présent ‘appel à proposition de dénomination pour notre parti’, à l’intention de toutes et de tous. D’ores et déjà, nous sommes sensibles aux dénominations ci-après : ‘Le Parti fédéraliste’ (Pf), ‘Le Parti social-fédéraliste’ (Psf), ‘Les Sociaux-Fédéralistes’ (Sf) ou ‘Les Fédéralistes’. Bien évidemment, nous restons ouverts, avec intérêt, à toutes propositions de la part de toutes et de tous», dit-il dans un communiqué diffusé hier. 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles