L’Etat perd 3,5 milliards FCFA par an, du fait de la fraude sur le ciment destiné à l’exportation

L’Etat du Sénégal perd des milliards et des milliards de F Cfa par an dans la distribution du ciment destiné à l’exportation.

D’après Sud Quotidien et selon certaines estimations, le manque à gagner, en termes de Taxe sur la Valeur Ajoutée, atteindrait 3,6 milliards de F Cfa par an.

Parce que, tout simplement, des distributeurs véreux, en collaboration avec certaines cimenteries et des éléments de la Douane, ont mis en place un système qui permet de verser dans le marché des tonnes de sacs de ciment pourtant destinées à l’exportation.

Une fraude savamment orchestrée et qui dure depuis des années, au nez et à la barbe du Trésor public. Sans occulter la concurrence déloyale qu’un tel trafic engendre, nous dit le journal.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles