Les vérités de Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam » à Macky Sall.

L’homme est connu pour son esprit direct voire même rebelle, un peu à contre-courant de la démarche des natifs du ‘’Pays du Dialogue’’, comme disait notre premier président, Léo-le-poète. Voici ses quatre vérités assénées au président Macky à propos de l’ARTP.

Dakar, le 10 février 2015

Monsieur Macky Sall

Président de la République

Dakar – SENEGAL

Objet : l’ARTP, votre faute

Monsieur le Président de la République,

Dans le blocage catastrophique de l’ARTP, votre pleine responsabilité est entièrement engagée. C’est vous qui y avez nommé un management de complaisance, le président du Collège des délégués comme le directeur général n’ayant d’autre mérite que d’être des responsables de votre parti politique.

Ils ne peuvent apporter l’expertise et l’impulsion dont la structure a grandement besoin, étant à la croisée des chemins. Nous y avions attiré votre attention, par lettre, depuis décembre 2014.

La régulation des télécommunications et des postes est un métier pointu nécessitant une expertise avérée.

Si on y met des militants politiciens à caser, c’est sans doute parce que l’on n’a pas compris les énormes enjeux que ce secteur implique en 2015, pour le futur : interconnexion, portabilité, convergence, flux de données, souveraineté par les infrastructures, services à valeur ajoutés divers, emplois, métiers du futur.

Sinon, comment expliquer que les lois et décrets ayant trait au passage au numérique n’aient pas encore vu le jour à trois mois de l’échéance de juin 2015 ?

Une entreprise comme l’ARTP, qui charrie autant d’enjeux et génère pas moins de 18 milliards FCFA rien qu’en redevances, ne devrait jamais être confiée à des mains inexpertes. A moins que l’intérêt général et celui des générations futures ne soient pas pris en compte.

Vos nombreuses nominations clientélistes et familiales sont un sérieux handicap à l’émergence que vous prônez.

Pour nous faire émerger, vous devriez vous appliquer ce principe premier de la gestion des ressources humaines : l’individu qu’il faut à la place qu’il faut.

Il faut mettre les meilleurs partout et en tout, par voie de sélection indépendante, et non des politiciens incompétents, créés par décrets. Rupture, vous nous aviez promis !

Le drame actuel de l’ARTP, c’est votre faute. Pourrions-nous vous demander humblement d’y remédier sans délai en remplaçant l’actuel management par des Sénégalais experts et honnêtes ?

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de nos sentiments patriotiques. Mamadou Sy Tounkara, Présentateur de « Senegaal ca kanam »

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles