Les saisies de la Douane sénégalaise estimées à plus 17 milliards de francs CFA en 2016

La Douane sénégalaise a saisi divers produits, notamment des véhicules, d’une valeur de plus de 17 milliards de francs CFA en 2016.

La révélation a  été faite hier par le chef de division de la Direction orientation et prospection de la Douane, le Lieutenant-colonel Abdourahmane Ba.

Il s’exprimait lors de la journée économique organisée par la Direction générale de la planification et des études économiques (Dpee).

En 2015, rien que pour la méthamphétamine, la Douane sénégalaise a saisi une quantité d’une valeur de plus de 19 milliards de F CFA. Et pour le Khat, les soldats de l’Economie ont engrangé 544 millions de F CFA. Pour cette année, en plus de la drogue, la fraude sur les véhicules a été un phénomène notoire.

“Sur les données de 2016, nous nous sommes limités au mois de novembre. Nous avons saisi des produits divers, d’une valeur de 17 milliards de francs CFA, notamment des véhicules. Parce qu’il y a une réelle fraude sur les véhicules, principalement sur leur âge. Le montant des véhicules saisis est chiffré à 3,193 milliards. Il y a également une fraude sur les devises, sur les produits pétroliers, etc.”, a affirmé le chef de division de la Direction orientation et prospection de la Douane.

Par rapport aux médicaments, le Lieutenant-colonel Ba a indiqué que 20% des médicaments qui sont sur le marché sénégalais sont contrefaits. A côté de la fraude sur les médicaments qui constitue un problème de santé publique, la sécurité reste également un défi à relever au Sénégal puisque, ajoute M. Ba, il y a plus de 20 000 armes qui ont été saisies.

Renforcer le partenariat public-privé

Pour le Lieutenant-colonel Ba, l’échange d’informations est un élément important pour lutter contre l’insécurité.  “C’est pourquoi nous avons signé des conventions avec des compagnies aériennes pour avoir des données sur les passagers qui seraient considérés comme des passagers à risque. Il faut également la création de laboratoires. Nous devons être en mesure de dire si les produits que nous mangeons sont propres à la consommation”, a renchéri le soldat de l’économie.

Par ailleurs, il faut souligner qu’en termes de perspectives pour la lutte contre la fraude, la Douane sénégalaise a déployé des scanners dans les centres de contrôle, pour un meilleur contrôle des produits. Elle a également acquis des chiens détecteurs d’explosifs. Source enqueteplus.com

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles