Les profanations de tombes refont surface Le cimetière catholique de Kaffrine théâtre d’une ignominie

On croyait l’histoire des profanations de tombe rangée aux oubliettes mais voilà qu’elle refait surface. Cette fois-ci, c’est Kaffrine le théâtre de cette ignominie.

« Nous étions au cimetière pour les besoins de la préparation de la fête du 1ernovembre. Nous nettoyions le cimetière et c’est là que nous avons remarqué qu’une tombe a été ouverte », explique l’Abbé Clair-Emile Sarr.

C’est en ces termes que l’Abbé a relaté cette triste scène. Selon le curé joint par la Rfm, c’est «une partie de la dalle (qui) a été retirée et au niveau de la tête du défunt, (ils ont) vu un trou d’un peu plus de cinquante (50) cm de profondeur. C’est la terre qui a retiré de ce trou».

«Nous avons saisi le maire, le Préfet aussi. Et nous attendons avant de faire les réparations nécessaires. C’est vraiment désolant, c’est manquer du respect à nos défunts», s’indigne le curé de la Paroisse «Notre Dame de Lourde» de Kaffrine.

La balle est dans le camp de nos limiers.

Avec Setal.net

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles