Les précisions du correspondant Momar Dieng Diop suite au décès de nos compatriotes Ramatoulaye Diop et Ndeye Yacine Samb

A la suite du décès á Las Palmas  de deux nos compatriotes (Ramatoulaye Diop et Ndeye Yacine Samb) et dont les corps sont en instance de rapatriement, certains membres de leurs familles avaient cru bon m’en aviser aux fins, comme par le passé, d’accélérer les procédures de retour au pays.

Ainsi, en ma double qualité d’acteur majeur au niveau de la Diaspora  sénégalaise  en Espagne et correspondant de presse, j’ai pensé utile de lancer un appel á solidarité incluant autorités compétentes et bonnes volontés.

Grande fut ma surprise á la suite de la publication de l’article de voir certains proches  s’en émouvoir notamment avec l’apposition des photos des défuntes qui m’avaient été fournies par ces mêmes familles.

Je me réserve de révéler l’identité de ma source pour ne pas rajouter  au deuil qui les frappe.

Et sans autre forme de procès, je me suis attelé auprès de tous les sites d’information qui ont eu á publier l’article de bien vouloir enlever les photos.

De la même manière, contrairement aux avis de mes premiers interlocuteurs, il m’en était précisé  aucune demande de soutien á quelque niveau que se soit n’a été formulée par les familles.

Le seul vœu d’abréger les délais d’acheminement des corps au Sénégal a dicté mon action ; et comme on ne peut pas être plus royaliste que le roi et que les familles des défuntes ne demandent ni aide ni appui, je viens solliciter que cet article daté du 20 Mai 2015  soit considéré comme nul et de nul effet.

Cette précision est loin d’entamer mon engagement au service de ma communauté vivant en Espagne ; je présente ainsi mes condoléances les plus attristées aux familles et prie Dieu d’accueillir les défuntes dans son paradis éternel.

MOMAR DIENG DIOP ESPAGNE

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles