Les grévistes de la faim reprennent rendez-vous avec le ‘’thiébou dieune’’

Ouf ! C’est le soulagement des grévistes comme de leur famille. Les travailleurs de l’ex-société de nettoiement, Ama Sunugaal, ont, après 6 jours de grève de la faim, levé leur mot d’ordre.

L’info livrée hier en mi-journée a été relayée par nos confrères du ‘’Populaire’’ qui indique que qu’au nombre de 14, ces boudeurs de nos succulents plats, réclamaient à l’Etat du Sénégal près de 3 milliards de francs comme payement de leurs indemnités de rupture de contrat qui date de de l’année 2006.

Ainsi, las de courir derrière leurs sous, ils ont entamé une grève de la faim en début de semaine afin d’obliger l’Etat à réagir.

Hier, nous dit le journal, après avoir été reçus par le directeur de Cabinet du président de la République, Me Oumar Youm et du ministre conseiller Mor Ngom, les grévistes de la faim ont décidé après avoir consulté la base, de lever leur mot d’ordre.
«Après discussions, nous sommes tombés d’accord pour se retrouver encore le 25 août avec notre avocat  pour discuter de la somme qui devrait être préparée afin de les distribuer aux travailleurs de l’ex-Ama Sunugaal pour la préparation de la Tabaski», a indiqué le porte-parole des grévistes,  Iba Ndiaye.

Ce dernier ajoute : «On est revenu consulter notre base et les grévistes ont décidé tous ensemble de lever le mot d’ordre de grève de la faim».  Toutefois, d’après ce dernier, l’autre moitié sera mise dans la loi rectificative d’octobre 2016. Ce sont, en effet, dit-il, les modalités sur lesquelles ils se sont mis d’accord.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles