Les graves révélations de Me El Hadj Diouf sur le limogeage du procureur spécial, Alioune Ndao

procureur spécial de la Cour de répression et de l’enrichissement illicite (Crei). Selon le président du parti Ppt, le procureur Alioune Ndao voulait enquêter sur des transferts des milliards dans les comptes d’anciens dignitaires du régime passé.
Me El hadji Diouf est revenu sur les raisons du limogeage de l’ancien procureur spécial de la Crei qui jusqu’ici été méconnues au grand public. L’avocat de déplorer la façon dont l’ancien procureur a été radié.
«Un procureur spécial (Alioune Ndao) a été limogé en pleine audience, quelle maladresse et c’est une injure », fulmine Me El hadji Diouf.

Non sans vouloir trahir leur secret, l’avocat de révéler que le procureur Alioune Ndao, lors de leur rencontre, lui a dit qu’il «a rencontré des Sénégalais en train de transférer des milliards de leurs comptes du Sénégal à des comptes qui sont à l’étranger».

L’invité de l’émission objection de Sud Fm de ce dimanche 22 juillet de poursuivre : « il demande à la police d’entendre ces Sénégalais et c’est là, qu’ils sont allés voir le Président de la République pour lui dire que votre procureur veut semer le bordel dans votre pays». Et, rappelle-t-il, «à l’époque, il y avait le sommet de la francophonie et Abdou Diouf devait passer le témoin à Michael Jean à Dakar».

Et, naturellement, peste l’avocat, «on a fait croire à Macky Sall que si ce procureur-là continue à interroger des gens qui transféraient des milliards, ça va chauffer dans le pays. Et, ce n’était pas le bon moment. C’est ainsi que des gens ont œuvré au départ de ce grand commis de l’Etat» renseigne la robe noire.

Dakarmatin

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles