Les forces de l’ordre espagnoles indexées dans le décès de Mor Sylla : Un échec de l’intégration en Europe selon HSF qui exige l’ouverture d’une enquête.

Après la mort de Mor Sylla, un émigré sénégalais âgé de 40 ans, les réactions se multiplient.  Ce décès est intervenu, ce mardi, au cours de la fouille de son appartement…

L’organisation  internationale de migrants HSF    condamne vigoureusement  ce nouveau drame de l’immigration  en Espagne et dénonce l’échec de l’intégration structurelle (la participation  aux  différentes instances de la vie collective) qui sévit dans certains  pays d’accueil.

Mor Sylla soupçonné de vendre de la marchandise contrefaçon, est tombé du 4 ème étage de son immeuble. Selon certaines infos, il aurait été poussé par les policiers espagnols.

« L’immigration est une chance  pour l’Europe  raison pour laquelle L’UE a mis sur pied un  fonds pour l’intégration des migrants mais avec  la crise économique, ces fonds ne profitent pas aux ayants droit. Pour porter ses fruits, toute politique migratoire doit se baser sur stratégies d’intégration efficace » a assuré Horizon Sans frontières dans un communiqué parvenu à lactuacho.com.

Et l’intégration, poursuit-il,  devrait être  un processus à double sens qui lie   les migrants  aux citoyens autochtones  dans une relation constructive aboutissant sur le respect et la tolérance mutuels.

Pour HSF, l’immigration étant un facteur d’équilibre social  et économique, il faut  développer  un volet éducatif  et prospectif au sein des populations  et renforcer les processus d’intégrations.

Dans un tout autre registre l’organisation appelle au respect et à la protection des migrants et  exhorte  ces derniers  à s’adapter aux législations en vigueur dans leur pays d’accueil.

 

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles