Les convois sénégalais bloqués à la frontière mauritano-sénégalaise: La réaction du Président du RAGM

Une soixantaine de véhicules de transport de marchandises et de voyageurs ont été bloquée à Rosso, à la frontière mauritano-sénégalaise depuis le 19 septembre dernier. Ces véhicules immatriculés mauritaniens, transportent des Sénégalais avec leurs bagages en partance pour le Sénégal à l’occasion de la fête de l’Aid El Kébir (Tabaski) prévu ce vendredi 25 septembre au Sénégal. 

Informé du traitement réservé aux Sénégalais migrants en Mauritanie, Pape Saer Guèye, président du Réseau Africain pour la Gouvernance des Migrations (RAGM) s’est insurgé contre cette situation et dénoncé le comportement des autorités et des syndicats de transports sénégalais.

C’est à travers les ondes de la Radio Rewmi FM que Pape Saer Guèye, a déversé sa bile contre le traitement réservé à ses compatriotes de retour au bercail pour y passer la fête du mouton. Le président du RAGM a trouvé « anormale » et « humiliante » la situation que vivent les Sénégalais à la frontière depuis quelques jours.

Depuis une semaine, les convoyeurs sénégalais faisaient le pied de grue à l’ambassade du Sénégal pour solliciter une recommandation qui leur permettrait de voyager facilement et de traverser les frontières sans trop de difficultés.

Le nouvel ambassadeur du Sénégal en Mauritanie, SEM Mamadou Tall, aurait indiqué qu’il ne peut plus accorder ce privilège aux demandeurs. Parce que par le passé, il y aurait un deal qui a été découvert lors d’un récent évènement religieux. Une fraude sur les produits prohibés (l’huile et le sucre) a été saisie par la douane sénégalaise qui n’a pas hésité d’attirer l’attention du nouveau locataire de la chancellerie sénégalaise.

Néanmoins, pour le président du Réseau africain pour la gouvernance des migrations (RAGM), « ce refus des autorités sénégalaises est mal tombée » eu égard à la situation que vivent les Sénégalais à la frontière Rosso et à l’occasion de cette grande fête.

«Des femmes et des enfants tombent malades et sans soins à cause de la chaleur et de la fatigue du voyage » soutient Ibra Sarr, l’un des convoyeurs.

Aux dernières nouvelles, Mr Sarr nourrit un espoir de voir la situation se décanter grâce à l’entremise de hautes autorités sénégalaises et de certains activistes de la migration à l’image du président du RAGM, Mr Pape Saer Guèye

Source cridem.org

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles