Les choses se corsent pour Ousmane Sonko Il file droit vers la radiation

Le président des Patriotes du Sénégal pour le travail l’éthique et la fraternité (Pastef), suspendu de son poste à la Direction générale des Impôts et Domaines (Dgid), a d’autres problèmes en perspective.

Si l’on en croit des sources dignes de foi, le truculent inspecteur des impôts et domaines très critique contre le Président Macky Sall et son régime va droit vers la radiation.

D’après les interlocuteurs du journal ‘’L’As’’, après sa suspension, Ousmane Sonko fera face au conseil de discipline le 24 août prochain. Compte tenu des griefs retenus contre lui, il n’échappera pas au glaive de la Fonction publique.

L’administration sénégalaise ne supporte plus les déclarations intempestives de Ousmane Sonko contre l’Etat en tant que fonctionnaire. Si les autorités croyaient qu’en le suspendant, il allait se ramollir, c’est qu’elles le connaissent mal. Le leader de Pastef/Les patriotes est loin de mettre de l’eau dans son bissap.

Il a repris de plus belle ses attaques contre les autorités en faisant des révélations qui font froid dans le dos.

Mais précise toujours ‘’L’As’’ même si Ousmane Sonko a soutenu, le weekend dernier dans «Opinion» de «Walf Tv» qu’il n’a divulgué aucun secret professionnel, les autorités semblent ne pas partager cet avis et comptent l’amener au purgatoire.

Cependant si Ousmane Sonko est radié pour ses positions politiques, ses collègues fonctionnaires membres du camp présidentiel, qui ont accès aux mêmes informations que lui, devront arrêter leurs activités politiques pour éviter une politique de deux pieds deux mesures au Sénégal.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles