Lenteurs dans la confection des cartes d’identité, le camp de Abdoul Mbaye soupçonne une volonté de report des législatives

Le Bureau politique de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT) fustige le manque ‘’total’’ d’efficacité constaté au niveau des inscriptions des citoyens pour l’obtention de leurs nouvelles cartes d’identité CEDEAO et d’électeur.

Abdoul Mbaye, président dudit parti et ses camarades, dans une déclaration parvenue hier à EnQuête, rappellent que le gouvernement avait pourtant déclaré que toutes les mesures seraient prises afin d’assurer la délivrance à temps des nouvelles cartes.

Dans la même veine, ils soulignent que ‘’le prétexte de l’urgence a d’ailleurs servi à justifier la signature d’un marché de gré à gré d’un montant de 50 milliards de francs CFA, dans les mêmes conditions qu’un marché antérieur pourtant dénoncé par la Cour des comptes’’.

L’ancien Premier ministre et ses camarades attirent ainsi l’attention des autorités concernées sur des lenteurs qui pourraient paraître voulues et organisées à dessein afin d’empêcher le respect du calendrier républicain qui doit permettre l’élection des nouveaux députés avant la fin du mois de juin 2017.

Ils les enjoignent de publier chaque semaine le nombre de cartes établies et remises afin que les citoyens puissent porter une appréciation objective sur le rythme d’établissement des nouvelles cartes, ainsi que sur leur bonne foi. En outre, ils réclament la publication de la date officielle de ces élections qui doivent avoir lieu dans moins de sept mois.

Source Enquêteplus.com

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles