L’effondrement du régime de Macky Sall a commencé …

L’effondrement du régime de Macky Sall a commencé quand le président Abdoulaye Wade déclarait devant la presse au consulat du Sénégal que rien ne l’empêche de conduire une liste de l’opposition pour imposer la cohabitation à la coalition de la mouvance présidentielle Benno book Yaakaar.

Depuis cette annonce la nouvelle stratégie de la mouvance présidentielle consiste à victimiser Alou Sall face aux attaques de l’opposition pour jeter le discrédit sur la sortie du président Wade. Qui, selon eux, veut revenir au Sénégal et imposer son fils, le candidat du Pds à l’élection présidentielle de 2019, Karim Meissa Wade.

Ousmane Tanor Dieng ne dort plus et bat campagne parce que Wade arrive , Macky Sall est perdu dans ses choix pour désigner les têtes de listes qui peuvent lui assurer une victoire face à une opposition réunie autour d’une alliance forte et bien organisée d »autant plus si elle est dirigée par le président Wade.

Le monarque Macky Sall sous les conseils de ses alliés devra accepter par la force que son frère qu’il voulait imposer au peuple comme président de l’assemblée nationale se retire de la course et aussitôt faire d’Aliou Sall une victime de l’opposition.

Durant cinq ans Macky Sall a aveuglément régné comme un monarque à défaut de changer économiquement la vie des sénégalais, il s’est limité à diriger comme un chef de tribu, de famille. Les sénégalais ne l’avaient pas élu pour la gestion clanique des institutions.

Cela rappelle une époque qui symbolise la soumission du peuple à une politique coloniale par la complicité des chefs de tribus. Les Sénégalais veulent un véritable Chef  celui qui leur trace le chemin de la liberté et de l’émergence économique. Mais pas un chef de tribus.

S’il se trouve que c’est le président Wade que les sénégalais trouvent encore en lui cette incarnation. Il peut bel et bien diriger la liste de l’opposition. C’est une élection qui se joue  quand on est sûr d’un soutien électoral, on va pour se battre pour sortir vainqueur mais pas pour passer comme une victime.

Jon Birahim

Pds France

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles