Le zoom de la presse sur Aliou Cissé, le nouvel entraîneur des Lions

Le choix porté sur Aliou Cissé pour coacher la sélection A est largement relayé par les quotidiens sénégalais. Il était jusque-là entraîneur des olympiques, l’APS en a fait cette synthèse.

« Sans surprise, Aliou Cissé a été porté à la tête de l’équipe nationale pour une durée de quatre ans. Une nouvelle page va donc s’ouvrir pour l’ancien capitaine des Lions », écrit La Tribune.
« La nouvelle était attendue aujourd’hui et la presse en avait fait ses choux gras ces derniers jours », avant sa conformation par la Fédération sénégalaise de football (FSF), mercredi soir dans un communiqué, rappelle le quotidien national Le Soleil.
Ces deux quotidiens, comme pratiquement tous les autres, semblent s’être donné le mot pour annoncer d’une même voix la bonne nouvelle de la nomination de l’ancien capitaine des Lions à la tête de l’équipe nationale de football.
« Aliou Cissé officialisé à la tête des Lions », affiche par exemple Enquête. « Fin de suspense », note Walfadjri. « Une conférence de presse sera organisée dans les prochains jours pour présenter Aliou Cissé au public et à la presse sportive », annonce Le Témoin quotidien.
Sud Quotidien croit savoir que « l’opinion publique a été déterminante dans ce choix’’. L’Observateur et le journal Le Quotidien signalent que Cissé sera aux commandes avec Régis Bogaert, son « protecteur », selon le premier des deux quotidiens cités.
« L’ancien capitaine des Lions s’est engagé pour un contrat de quatre ans avec pour adjoint, son +père+ Régis Bogaert », confirme Le Quotidien, avant de présenter le nouvel entraîneur, 39 ans, comme le « plus jeune coach des lions ».
Le quotidien Libération relève de l’équipe olympique, le capitaine de la génération 2002 « monte d’un cran pour s’occuper de la sélection A », mais il « ne sera pas en terrain inconnu puisque, sur les 23 Lions de la CAN 2015, 11 faisaient partie de l’aventure des JO de Londres, en 2012 ».
Ce choix diviserait pourtant les fédéraux, selon Le Populaire. « Le comité d’urgence a agi seul sans nous rendre compte », dénonce un membre du comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF) dont les propos sont rapportés par le même journal.
La CAN 2017 et le Mondial 2018 sont les « objectifs fixés à Aliou Cissé », souligne Direct Info. « Ces deux objectifs retenus sont dans son contrat avec l’Etat du Sénégal, qui sera rendu officiel aujourd’hui, de sources fédérales concordantes », précise Direct Info.
Outre la nomination de Aliou Cissé comme entraîneur des Lions du Sénégal, d’autres sujets demeurent en exergue, dont la politique. Walfadjri annonce ainsi l’entrée « en rébellion » de la coalition Macky2012, regroupant les partis qui ont été les premiers à rallier la candidature de l’actuel chef de l’Etat.
Les leaders de Macky2012 « sont indignés par ce qu’ils appellent la politique des deux poids deux mesures au sein de Benno Bokk Yaakaar consistant à appuyer financièrement certains alliés pendant que d’autres sont laissés en rade », lit-on dans ce journal.
Walfadjri ajoute que « Macky2012 dénonce également le parti pris du ministre de la Femme et son délégué dans la prise en charge de l’accès au financement des femmes ». »Macky 2012 tire sur le président Sall », indique Rewmi quotidien.
« La coalition du président se rebelle contre…le président », poursuit Le Populaire, selon qui les membres de ladite coalition « ne veulent pas que Macky (Sall) choisisse à leur place leurs représentants dans les instances de BBY », Bennoo Bokk Yaakaar.
Sud quotidien annonce pour sa part que « Macky Sall met le gouvernement sous pression », sur des questions telles que la concrétisation de ses orientations relatives à l’emploi des jeunes et les ruptures notées dans le dialogue social.
« La situation est explosive », prévient Mamadou Diop Decroix à la Une de Enquête. Aussi urge-t-il « de tourner la page et de se parler pour sortir de la situation politique +délétère+ », de l’avis de l’ancien ministre du Commerce sous Abdoulaye Wade.
Toujours est-il que « Macky Sall appelle au dialogue » (Témoin quotidien) et demande au gouvernent de poursuivre les efforts entamés pour l’assainissement des finances publiques, rapporte le quotidien national Le Soleil.

Source APS

Fara Michel DIEYE

Rédacteur

Fara Michel DIEYE

Co-fondateur du site Lactuacho.com, Fara Michel DIEYE jouit de plus de 18 années d’exercice dans la profession du journalisme et de la communication. Il a été notamment Rédacteur en chef du site d’information Dakaractu.com et de l’hebdomadaire Espace Magazine, et Directeur de la Rédaction du Quotidien Rewmi et de l’hebdomadaire économique Ecofi. En savoir plus >>

à lire

Autres Articles