Le syndicat de la SICAP lâche de quoi faire enrager Barth le Maire : «La SICAP construira et vendra …»

Le syndicat de la Société immobilière du Cap vert (Sicap) a apporté la réplique à Barthélémy Dias. Selon eux, les propos tenus par le maire socialiste de Mermoz-Sacré Cœur sont un «tissu de contrevérités et d’amalgames».

Dans un communiqué, les camarades d’Abdoul Aziz Wanr, Sg Syndicat SICAP SA rejettent en bloc les accusations du député maire de la Commune de Mermoz-Sacré Cœur lors d’une conférence de presse sur les constructions de la Sicap à la cité Keur Gorgui.

Poursuivant leur réquisitoire contre le maire socialiste Mermoz-Sacré Cœur, les syndicalistes rappellent à l’endroit de ce dernier que sa commune est constituée de cités construites par la SICAP (Karack, Baobabs, Mermoz, Fenêtre Mermoz, Sacré Cœur 1, 2et 3, Sacré Cœur VDN, Pyrotechnie, Keur Gorgui…). Mais aussi que celle-ci n’est pas une «commune rurale avec des hectares de terres, des vergers et du foncier à attribuer».

«Ce sont des titres privés. Les locaux qui abritent son bureau de maire sont une propriété de la SICAP, et il ne s’est jamais acquitté de son loyer depuis qu’il est maire. A ce jour, il doit plus de 150 millions de F Cfa à la SICAP. La SICAP construira et vendra conformément aux textes en vigueur et aux délibérations de son Conseil d’administration», martèlent les syndicalistes dans ce texte.

Tout en rappelant par ailleurs le maire qui menace de détruire des constructions que la SICAP avait fait condamner l’État du Sénégal en 1998 pour destructions et démolitions.

Source Sud Quotidien

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles