Le signal d’alerte retentit pour le Sénégal : 927.416 personnes sont menacées de famine

Un constat alarmant est fait par le secrétariat national du conseil exécutif de la sécurité alimentaire,  qui a organisé, hier vendredi 8 mai un atelier de partage pour étudier les modalités d’organisation d’un plan de riposte.   A cause des perturbations notées dans la pluviométrie de l’hivernage dernier, 927.416 personnes dont 155.832 enfants âgés entre 0 et 59 mois et 10362 femmes enceintes et allaitantes sont menacées de famine.

 

Le constat est établi par le secrétariat national du conseil exécutif de la sécurité alimentaire qui a organisé, hier vendredi 8 mai, un atelier de partage avec les partenaires de l’Etat afin d’organiser un plan de riposte.

Toutes les régions du pays sont concernées selon, le secrétaire exécutif de cette structure, Aly Mouhamed dit Séga Camara. Mais précise t-il, les départements de la région de Kolda, Sédhiou et Thiès sont les plus touchés.

 

En dehors, des personnes menacées de famines, 570.457 petits ruminants ont aussi besoin d’une assistance alimentaire. Pour ce plan qui nécessite 53 milliards, 17 milliards sont déjà disponibles indique, Mouhamed Aly dit Séga Camara.  Afin de mobiliser le reliquat de la somme, le Sénégal compte sur l’appui de ses partenaires financiers. La durée de cette opération d’assistance alimentaire est prévue sur une période de 3 mois allant de juin à août.

 

Le plan vise à empêcher les ménages pauvres à brader leurs moyens de subsistance. S’agissant du ciblage des personnes nécessiteuses, Aly Mouhamed dit Séga Camara, soutient que des visites de prospection seront effectuées au courant de ce mois.

Les femmes chefs de ménages, les personnes vivantes avec un handicap sont les cibles prioritaires. L’aide se fera par la distribution de vivre de soudure, d’aliments de bétail et de bons d’achat alimentaires.

Source  »Sud Quotidien »

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles