Le procès du taximan de la passerelle renvoyé au vendredi 21 août

Le procès d’Ousseynou Diop, un des taximen qui avait emprunté le passage piéton de Cambéréne suite aux fortes pluies qui se sont abattues sur Dakar dans la journée du 9 août, est reporté au vendredi 21 de ce mois, nous dit le journal Sud Quotidien.

La demande de renvoi est motivée par la production d’un rapport du ministère des infrastructures du transport terrestre et du désenclavement.

Selon le procureur qui a fait la requête, ce rapport doit accompagner le dossier, dit le journal.

Dans notre pays, la pagaille fait désormais partie du décor, avec des chauffeurs de car-rapide, «Ndiaga Ndiaye» et de Tata qui n’en font qu’à leur tête, des particuliers qui assimilent la voie publique à leur salon ou jardin, des piétons qui traversent la chaussée n’importe comment…

Le tout avec l’injure à la bouche si, par «malheur», il vous venait à l’esprit de les raisonner, nul doute que le procès du taximan ayant emprunté le passage des piétons à l’occasion des dernières pluies diluviennes, sonne comme une révolution, commente le journal.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles