Le monde bientôt étouffé par le plastique : en 2050, plus de plastique que de poissons dans nos océans

Pétition :
100 Millions de bouteilles en plastique jetées chaque jour étouffant nos océans sous ses tonnes. Les gouvernements se rassemblent dans quelques jours pour prendre des engagements pour des océans propres. Si un million d’entre nous demandent aux plus grands pollueurs d’arrêter l’hémorragie de plastique, le Directeur du Programme des Nations Unies pour l’environnement  annoncera notre pétition en séance plénière et utilisera nos voix pour aider nos océans à respirer de nouveau. 

C’est une honte. La moitié du plastique que nous fabriquons n’est utilisée qu’une seule fois, puis jetée, étouffant ainsi nos océans et les animaux qui y vivent. Mais dans quelques jours, nos gouvernements pourraient faire refluer cette marée et s’engager pour des océans propres au cours d’un sommet historique.

La pression de l’opinion publique vient de forcer le 2ème pollueur au monde, l’Indonésie, à promettre de réduire de 70% ses déchets plastiques! Aujourd’hui, nous devons forcer la main d’autres grands pollueurs.

Si un million d’entre nous rejoint cet appel international, le Directeur du Programme des Nations Unies pour l’environnement annoncera notre pétition depuis la tribune du Sommet et œuvrera à nos côtés afin de pousser les pays à interdire les plastiques à usage unique, pour que nos océans puissent respirer de nouveau. Signez ici:

Cliquez pour sauver nos océans!

Où que nous vivions, chaque bouffée d’air nous connecte aux océans. Ils génèrent la majeure partie de notre oxygène. Ils régulent notre climat, transforment l’eau en nuages qui nous donnent de la pluie. Et ils hébergent près de 80% des espèces vivantes de la planète. Nous ne pouvons pas survivre sans les océans.

Mais aujourd’hui, nos océans ne survivront pas sans nous.

Les humains ont ruiné la santé de nos océans et nous devons la restaurer. La bonne nouvelle, c’est qu’à peine 5 pays sont responsables de plus de la moitié des déchets plastiques marins. Si nous braquons l’attention du monde entier sur les plus gros pollueurs dès aujourd’hui, nous pouvons changer la donne au niveau mondial pour des mers enfin débarrassées du plastique. Ce qui manque? La motivation. Et c’est là que nous intervenons.

Faisons entendre un immense tollé à nos gouvernements pour cesser d’étouffer nos océans. Une fois que nous aurons atteint un million de signatures, Avaaz lancera des campagnes ciblant les plus grands pollueurs afin de les mettre sous pression jusqu’à ce qu’ils agissent.

Cliquez pour sauver nos océans!

Notre mouvement s’est battu courageusement pour protéger de magnifiques forêts vierges et de grandes aires océaniques. Aujourd’hui, l’heure tourne pour avoir raison de la pollution au plastique, avant qu’elle n’ait raison de nous.

Avec espoir et détermination,

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles