Le maitre fouettard pris au piège

Dans  une école primaire d’Abobo (Côte d’Ivoire), petit Koffi, dernier de sa classe, est toujours battu par le maître. Mais le jour du chemin de croix du vendredi saint, le maître décide de jouer le rôle de Jésus.

Petit Koffi coupe une branche d’arbre pleine d’épines et décidant d’être le soldat se mit à le fouetter.

Devinez le calvaire du maître battu jusqu’ au sang…

Et le lundi matin en classe, le maître dit à petit Koffi :

« Tu m’as tué à Golgotha, mais trois jours après je suis ressuscité à Abobo. Maintenant récite-moi tes tables de multiplication de 1 à 9… »

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles