Le khalife Général des mourides demande à Serigne Assane & Cie de ne plus meler son nom à la politique

Serigne Assane Mbacké et ses potes du Mouvement Liberez Rimka  ont fait «cakas cakas» hier dimanche, jusque chez le Khalife général des mourides à Keur Nganda.

Mais «nak» selon les capteurs du journal ‘’Le Populaire’’, Serigne Assane & Cie y ont passé des moments très durs. Après qu’ils ont expliqué les péripéties de l’affaire qui a valu à Serigne Assane son séjour en prison et sa sortie à la faveur d’une liberté provisoire, le Khalife les a admonestés.

D’après le journal, Serigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké les a mis en demeure de ne plus mêler son nom aux affaires politiques, ajoutant qu’il ne veut plus que les journaux utilisent chaque jour son nom à travers eux.
Le Khalife s’est particulièrement montré irrité de se voir plongé dans une affaire de documents que Rimka lui aurait envoyés. Selon toujours nos capteurs, après cette mise en demeure, il leur a demandé de faire un choix : aller travailler dans les champs ou faire de la politique.

Joints par les ‘’capteurs’’ du ‘’Populaire’’, certains membres du mouvement disent qu’ils n’ont pas été humiliés, mais que le Khalife les a écoutés et leur a demandé de ne plus utiliser son nom dans la politique. Seulement, Abdou Khoudoss Mbacké que certains de nos confrères ont réussi à avoir  dément qu’ils ont été tancés.

Selon lui, ils ont même reçu les félicitations du Khalife des mourides, mais confirme quand même que le Khalife leur a demandé de ne plus mêler son nom à la politique et qu’ils vont s’y conformer, ajoute le journal.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles