Le commissaire Navarro est décédé ce mercredi à l’âge de 89 ans

Il a certainement découvert le dernier mystère de sa carrière mais tout simplement de sa vie. L’acteur français, bien connu des Sénégalais qui suivaient  sa série où  il a incarné pendant plus de vingt ans le commissaire Navarro, dans la série du même nom, Roger Hanin est mort à l’âge de 89 ans, mercredi 11 février. 

Le beau-frère de François Mitterrand a succombé dans la matinée à une détresse respiratoire. Il était hospitalisé depuis plusieurs jours.

Comédien, romancier, réalisateur et directeur de festival, Roger Hanin a occupé une place à part dans le cinéma et sur la scène publique, indique le site France Info TV.

Après ses débuts, avec des séries comme Gorille, le Tigre , ou Rocco et ses frères (1959), Celui qui doit mourir (1957), c’est en 1978, avec Le coup de Sirocco, qu’il devient populaire. 

L’acteur né à Alger se verra offrir  le rôle d’un pied-noir qui, après l’indépendance de l’Algérie, revient en France. Un rôle qui lui va comme un gant et qu’il retrouvera dans Le grand pardon (1981), où il joue un parrain de la mafia juif.

Selon toujours le site France Info TV, c’est dans les années 1980, que Roger Hanin s’engage aussi en politique.

Il s’est marié en 1959 avec la sœur de Danielle Mitterrand, la productrice de cinéma et télévision Christine Gouze-Renal, décédée en 2002. Il devient donc le beau-frère du président socialiste, dont il est un intime.

La série Navarro est comme le pendant de son combat politique.

A partir d’octobre 1989, Roger Hanin incarne le commissaire divisionnaire Navarro, un flic incorruptible qui fait régner l’ordre dans une France où se côtoient toutes les communautés.

La série est suivie par des millions de téléspectateurs et concurrence les séries américaines.

Roger Hanin incarne Navarro pendant presque vingt ans à la télévision, mais s’éloigne de la scène politique après la disparition de François Mitterrand.

Il reproche au camp socialiste de trahir la mémoire du président en faisant l’inventaire du mitterrandisme, adhère au Parti communiste, puis vote Nicolas Sarkozy en 2007 tout en déclarant rester un « homme de gauche ».

Roger Hanin, qui a reçu le 7 d’Or du meilleur comédien en 1990, annonce le 1er novembre 2008, à l’âge de 83 ans, qu’il met un terme à sa carrière d’acteur. Sans « amertume, ni nostalgie ».

Source France Info TV

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles