Le camp de Salif Sadio réclame 10 millions FCFA pour relâcher les otages pris entre Koling et Niaguene

Une dizaine d’exploitants forestiers travaillant pour la scierie de «Jangoo» dans le département de Bignona est entre les mains des rebelles présumés membres du mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC), proches de la faction irrédentiste du chef de guerre Salif Sadio.

Il leur est reproché de couper le bois, pratique désormais interdite par les hommes du maquis en réponse, dit-on, au pillage du couvert végétal.

Les ravisseurs réclament la somme de 10 millions FCFA contre leur libération.

La prise d’otages a lieu entre Koling et Niaguène dans la forêt de Sansamba où des arbres sont abattus. L’armée est entrée en action pour y reprendre le contrôle .

Source ‘’Sud Quotidien’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles