Le braqueur d’une bijouterie de Cannes coule des jours heureux au Maroc, et s’en vante sur Facebook

Selfie, promenade dans le désert, dîner au restaurant… Son séjour au Maroc, mis en avant sur les réseaux sociaux, sent bon les vacances. Sauf que l’homme qui apparaît sur ces clichés n’est pas un touriste comme les autres. Nabil Ibelati a été reconnu coupable du braquage d’une bijouterie cannoise il y a deux ans. Il avait dérobé un butin d’une valeur estimée à deux millions d’euros.

« Interpellé tôt ou tard »

Condamné par contumace à dix ans de prison, il s’est réfugié chez lui, au Maroc, et se pense intouchable. Les autorités françaises comptent bien mettre fin à sa cavale. Une demande de coopération judiciaire a été adressée à la justice marocaine. « Tôt ou tard, cet individu sera interpellé, arrêté et écroué », assure Véronique Léger, secrétaire nationale de l’Union Syndicale des Magistrats.

En attendant une éventuelle extradition, le fugitif continue de narguer les autorités. Récemment, les magistrats chargés de son dossier ont même reçu… des cartes postales de ses vacances au soleil !

Source FranceTvInfo

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles