L’Association Sénégalaise des Juristes vole au secours du juge Fatou Habibatou Diallo suspendu

 La suspension du magistrat Fatou Habibatou Diallo de ses fonctions de présidente de Chambre à la Cour suprême n’est pas du goût de l’Association des juristes sénégalaises (AJS).

Dans un communiqué, Fatou Kiné Camara et ses camarades considèrent cette décision prise le 3 juin dernier par le Premier président de la Cour suprême « comme l’ultime mesure d’acharnement contre ce haut magistrat à la compétence et à l’intégrité unanimement  reconnues ».

L’AJS ne se limite pas à la dénonciation mais elle sollicite également l’intervention du président de la République. Les femmes juristes sont convaincues qu’en tant que garant du fonctionnement régulier des institutions de la République, le Chef de l’Etat doit prendre les mesures nécessaires afin que l’ex-président de la Chambre administrative de la Cour suprême soit « rétabli dans l’exercice de sa fonction et dans sa dignité de femme bafouée ».

Source ‘’EnQuête’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles