L’APR se déchire à Pikine Des blessés et des dégâts matériels enregistrés au cours d’un meeting

Des chaises fracassées, des blessures corporelles, des invectives, cris et menaces, le moins que l’on puisse dire est que la soirée d’hier, samedi, a été très chaude à Pikine.

A l’origine, l’arrivée inopinée de Abdou Karim Sall à un meeting de l’APR tenu par des proches de son rival Abdoulaye Timbo. Cette rencontre qui avait mobilisé son monde a vite tourné à l’affrontement.

Après les cris et insultes venant de part et d’autre, l’affrontement a succédé aux injures. Les coups et les chaises ont alors volé bas, occasionnant des blessés et des dégâts, pour le moment non-chiffrés.

Des deux camps on se rejette la faute

Du camp du maire Abdoulaye Timbo on indexe un coup bas des partisans de Karim Sall, car selon eux, c’est lui même qui est venu avec ses nervis pour perturber la rencontre.

De son coté, ce dernier dégage toute responsabilité et menace : « Jamais on ne pourra m’interdire de participer à un meeting de l’APR à Pikine. Jamais, il ne pourra organiser en meeting sans que je ne puisse y aller ! »

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles