Lancement officiel du PDTE : le pourquoi d’un projet réaliste, selon Mme Louise Cord, Directrice des Opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal

Le Projet de Développement du Tourisme et des Entreprises, le PDTE, un projet de l’Etat du Sénégal financé par la Banque mondiale à hauteur de 74 millions de dollars mais dont l’exécution a cependant commencé depuis un an, a été officiellement lancé, hier 18 octobre 2018 à Saly (Mbour).

Il a pour objectif de créer les conditions nécessaires à l’accroissement de l’investissement privé dans la zone de Saly et de renforcer le développement des entreprises au Sénégal.

Des objectifs s’inscrivent dans le cadre du Plan Senegal Emergent, le PSE, qui fait du secteur privé un moteur pour l’amélioration de la productivité et de la compétitivité de l’économie, bref le moteur de la croissance économique.

Selon Mme Louise Cord, Directrice des Opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal, Cabo Verde, la Gambie, la Guinée-Bissau et la Mauritanie, «  c’est un pari réaliste puisque, déjà, selon le Conseil Mondial du Voyage et du Tourisme, le tourisme a contribué à plus de 10% du PIB du Sénégal et plus de 9% des emplois et des exportations en 2017. Globalement, le secteur encourage l’inclusion, puisque 21% salariés du secteur sont des jeunes et 70% sont de femmes ».

Dans son discours tenu lors de cette cérémonie, elle a également indiqué que les travaux financés par le PDTE visent à préserver les infrastructures hôtelières et à protéger les villages de pêcheurs de Saly des impacts de l’érosion côtière, avec l’installation d’épis et de brise-lames et le rechargement en sable des plages.

« Le PDTE va également appuyer la création et la croissance des micros, petites et moyennes entreprises dont nous reconnaissons l’importance économique puisqu’elles représentent la quasi-totalité des entreprises au Sénégal, d’après le dernier recensement des entreprises de 2017 », a-t-elle ajouté.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles