Lancement du mouvement Rewmiste « Bokk Na » à Louga : les partisans de Idy égratignent le régime de Macky

Les partisans d’Idrissa Seck semblent plus que jamais déterminés à faire atteindre la magistrature suprême du Sénégal à leur mentor.

Hier dimanche, 1er juillet 2018, les jeunes du ‘’Bokk Na’’ qui se sont joints à leurs hôtes venus nombreux ont séjourné à Louga où ledit mouvement a été lancé à la suite d’une rencontre qui s’est tenue au Centre Culturel Régional, nous informe le site www.lougawebmedias.com.

Selon Mory Gueye, Secrétaire Général des Jeunes de la formation politique de l’ancien Premier Ministre Idrissa Seck, «Nous sommes aujourd’hui à Louga pour lancer le mouvement ‘’Bokk Na’’. Celui-ci est une perspective de massification du parti».

Devant la presse il n’a pas été tendre avec le régime du Président Macky Sall qu’il a tenté de mettre à nu revenant sur « l’affaire PRODAC ».

«Le régime de Macky Sall a fait preuve de laxisme et de manque d’autorité qui ont fini d’installer le pays dans des scandales à n’en plus finir. Le scandale du PRODAC à propos duquel le Procureur ne s’est pas autosaisi en est illustration patente. Pareille avec l’affaire Khalifa Sall qui a été traitée de la façon la plus virulente qui soit sur un simple affaire de moins de 2 milliards. Pendant ce temps, sur d’autres montants plus importants que nenni!», s’insurge-t-il:

«La place du Ministre Mame Mbaye Niang est la prison et non à un ministère de la république. Cependant, le Député-maire Khalifa Sall croupit injustement en prison». Au sujet de la stratégie du mouvement naissant, il dévoile: «Nos équipes de quartier vont investir toutes les Départements du pays et à travers les réseaux sociaux. Nous sommes déterminés à travailler à faire obtenir au Président Idrissa Seck un million de voix au moins devant son challenger».

Selon nos confrères, il a conclu ces propos :  «L’engagement du Président Idrissa Seck à faire face à Macky Sall pour le vaincre à la présidentielle du dimanche 24 février 2019 est à ce prix. Nous avons tous fini de consacrer que le Président Sall a fini de fragiliser, de vassaliser toutes les institutions de la République».

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles