Lancement de la phase de 2 Carima : vers une meilleure prise en charge du retour et de la réinsertion des migrants

Selon un constat partagé, malgré le rôle stratégique de la diaspora dans l’économie, les migrants de retour sont très souvent confrontés à des problèmes d’insertion et de réinsertion socio-professionnelle dans leurs pays d’origine. Cette situation, nous dit-on, est souvent liée à un déficit d’accès à l’information, à des problèmes d’orientations et d’appui-conseil.

C’est dans cadre que Dakar a abrité en fin de semaine dernière, la cérémonie de lancement de la phase II du projet  des Centres d’accompagnement pour la réinsertion et l’insertion des migrants africains, (Carima).

La diaspora du  Sénégal, est  estimée, à trois millions d’individus, et  selon les chiffres partagés par Enda, presque tous les 10 ans, 20% de ces Sénégalais de l’extérieur sont de retour.

C’est pour apporter des réponses que l’Allemagne à travers sa coopération internationale GIZ a accordé Enda Tiers monde, une enveloppe de plus  de 100 millions de francs Cfa, pour entre autres contribuer à une participation effective et active des migrants de retour au développement économique et social de leurs terroirs d’origine. C’est ainsi qu’entre 2012 et 2014, une centaine de migrants de retour ont été accompagnés dans leurs localités grâce au projet Carima 1.

Cette volonté s’est traduite par la promotion et le renforcement des capacités des migrants de retour, porteurs de projets en matière d’entrepreneuriat économique, mais aussi par un soutien/suivi psychologique de ceux qui sont en détresse.

Avec un appui de 168 400 euros, soit plus 109 millions de francs Cfa, Carima 2 cible 160 migrants dont 40 de retour et 120 indirects (potentiels migrants) à travers l’agriculture, la restauration et les potentialités locales, explique Moussa Mbaye, le secrétaire exécutif d’Enda Tiers Monde.

A la fin de la cérémonie, une signature de convention de partenariat a eu lieu entre Enda Diapol et la Direction Générale des Sénégalais de l’Extérieur (DGSE)

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles