L’Afrique francophone, un marché de l’hôtellerie le plus compétitif du continent : Dakar réunit la semaine prochaine des leaders de l’hôtellerie-restauration

Le Sommet FrancoReal qui se tiendra à Dakar, les 16 et 17 octobre 2018, réunira des leaders de l’hôtellerie-restauration dans la région tels que : Radisson Hotel Group et des hôtels Mangalis et Accor pour échanger avec les investisseurs et les promoteurs régionaux.

Un communiqué de l’agence APO, parvenu à www.lactuacho.com souligne que reconnue comme un point de croissance stratégique pour les grandes marques hôtelières internationales, l’Afrique francophone est devenue l’un des marchés les plus compétitifs et les plus lucratifs au monde.
Pour Philippe Doizelet, Directeur Associé de Horwath HTL France, le leader français du conseil en hôtellerie, tourisme et loisirs, les opportunités d’investissement dans le secteur hôtelier en Afrique francophone sont en augmentation.

« Cette hausse s’explique principalement par le manque d’offre quantitative et qualitative dans certaines régions, de nombreux hôtels n’étant pas en mesure de répondre à la demande croissante », a-t-il dit.

Alors que 50% de ses transactions en Afrique en 2018 ont eu lieu dans la région francophone, le groupe hôtelier Radisson est l’un des opérateurs internationaux qui cible cette région, explique son Directeur du Business Development, Erwan Garnier.

«Le groupe hôtelier Radisson a identifié l’Afrique francophone comme un marché clé et nous sommes en pleine expansion dans la région pour devenir le leader du marché. Notre objectif est de doubler notre présence francophone actuelle pour atteindre 40 hôtels avec plus de 9 000 chambres sur le marché d’ici 2022. »

le document cite également citer Hyatt, Hilton, Marriott, Kempinski, ainsi que des groupes régionaux tels que Azalaï, Mangalis et Onomo parmi les autres groupes hôteliers à la recherche de nouvelles opportunités de développement dans la région.

Considéré comme une marque spécialiste régionale, mais avec une équipe de direction internationale solide, le groupe hôtelier Mangalis espère devenir la
marque prééminente dans la région, a déclaré son Directeur Général, Olivier Jacquin.

Et avec des projets aussi ambitieux à l’échelle, l’année 2019 sera une année importante pour Mangalis qui lance quatre de leurs hôtels de la marque Noon au Bénin, au Niger et en Côte d’Ivoire.

Les grands groupes internationaux semblent être d’accord avec l’évaluation de Doizelet, en particulier au Sénégal, le groupe Radisson Hôtel étant particulièrement actif sur le marché de Dakar, utilisant la ville comme un tremplin pour sa croissance régionale.

Comme l’explique Erwan Garnier, le directeur du Business Development «le Sénégal est le premier marché des investisseurs internationaux en raison de sa stabilité économique à long terme. Nous avons déjà deux des principaux hôtels de marque internationale du pays; Radisson BluHotel, Dakar Sea Plaza et Radisson Hotel Dakar Diamniadio, nous souhaitons maintenant introduire le reste de nos marques africaines au Sénégal, à savoir Radisson Collection, Radisson RED et Park Inn by Radisson. ”

Et tandis que la concurrence s’accroît de jour en jour, Olivier Jacquin, Directeur Général de Mangalis, pense que l’ampleur des opportunités sur le marché laisse de la place à tous les opérateurs.

Pour Erwan Garnier Le Sommet annuel Francoreal constitue un ajustement stratégique pour le groupe Radisson dans la mesure où il cherche à identifier des partenaires locaux solides qui correspondent à son plan d’affaires pour l’Afrique et à la commercialisation de nouveaux produits :
«Nous sommes toujours à la recherche de partenaires locaux qui ont une vision à long terme de développement des hôtels avec un partenaire international comme le groupe d’hôtels Radisson, un pouvoir financier pour mobiliser les fonds nécessaires pour démarrer des projets et qui ont des partenaires financiers pour accéder à la dette afin de mener à bien le projet. Plus important encore, ils doivent disposer d’une présence locale pour pouvoir naviguer l’administration locale afin d’obtenir des permis de construire et remplir les nécessités légales. ”

Avec plus de 150 cadres supérieurs venant du monde entier, FrancoReal fournira à des délégués une plate-forme pour mener des affaires et recueillir des informations cruciales sur le secteur de l’immobilier selon Kfir Rusin de API Events, l’organisateur du sommet.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles