La série noire et mystique continue : Des tombes sont profanées aussi à l’intérieur du Pays

L’affaire des tombes profanées avait fait bruit pendant des semaines. Mais loin d’être terminée, les profanations ont repris à l’intérieur du pays.

Après la série noire des sacrilèges au cimetière de Pikine au mois de novembre 2015 et la surveillance stricte des cimetières à Dakar, tout le monde s’attendait à ce que ces fossoyeurs d’un genre particulier se rabattent sur d’autres zones moins bien sécurisées.

A Yeumbeul le corps d’un écolier mineur  avait récemment été exhumé et laissé nu, trois morceaux de son linceuil avaient été emportés par les malfaiteurs.

Après le cimetière de Thiaroye-Kaw,  trois profanateurs de tombes ont été arrêtés par la gendarmerie de Sagatta (dans le département de Kébémer), nous dit ‘’Le Populaire’’.

Les trois hommes dont un émigré ont été surpris, dans la nuit du dimanche, alors qu’ils étaient en train de creuser un trou dans une tombe.

Les faits se sont déroulés, d’après la Rfm, dans le cimetière de Thiolom Fall. Ils voulaient déterrer le cadavre ou y enterrer quelque chose. Ils seront déférés au parquet ce mardi.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles