La salle de « l’Unité Africaine » inaccessible, la LD/Debout cherche refuge pour son congrès prévu ce 17 février

Le congrès de la faction du parti la Ligue Démocratique, LD/Debout, n’aura plus ce 17 février 2018. Du moins pas au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES).

Selon des membres de cette faction dissidente de la LD, au moins deux notifications leur sont parvenues leur signifiant l’indisponibilité de cette salle qui devait abriter la rencontre. L’une des raisons avancées serait liée à des problèmes techniques.

Convaincus d’une volonté cachée de leur barrer la route, mais déterminés à tenir ce congrès, les camarades de Mamadou Ndoye, récemment suspendus du parti, ont indexés le ministère de tutelle du CICES.

Tout en dénonçant une tentative d’intimidation, ils affichent leur détermination de tenir à rencontre à la date fixée, mais ailleurs.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles