La mer en furie sème le désarroi dans plusieurs localités

De Thioraye, la banlieue dakaroise à la Petite-Côte à Mbour, mais aussi Guét-Ndar qui avait affiché la semaine dernière sa désolation, plusieurs localités du pays ont été touchées hier par la furie des vagues.

Depuis deux jours la mer n’a connu aucun répit pour les zones côtières de Dakar en passant par Mbour, sans oublier Saint-Louis.

Sur les ondes comme en images, les populations de Thiaroye, Rufisque, Bargny, en plus de Grand Mbao et Yarakh qui ont enregistré des dégâts importants, ont exprimé leur trouble.

Certaines maisons ont totalement envahies par les eaux ou endommagées, des effondrements notés, des mosquées touchées, sans compter le  matériel de pêche emporté ou  tout simplement détruit par la violence des vagues.

A Grand Mbao une soixantaine de maisons ont connu des dommages causés par les eaux de la mer, des  frigos garés, des lits sous les eaux et d’autres matériels endommagés.

L’ile de Gorée, la touristique localité, a même vu sa liaison maritime (Dakar-Gorée) perturbée. Les visiteurs et touristes ont même dû prolonger leur séjour.

En attendant la réaction des gouvernants, pour le moment la désolation est le sentiment le mieux partagé des populations sinistrées.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles