La liberté provisoire de Lamine Massaly confirmée par la Cour Suprême

Mamadou Lamine Massaly va humer l’air de la liberté. C’est la Cour suprême qui a ordonné la mise en liberté provisoire du jeune responsable libéral qui était emprisonné pour avoir tenu des propos jugés outrageants à l’endroit de la gendarmerie.

«Le contenu de la décision, c’est le fait que Mamadou Lamine Massaly devra recouvrir la liberté provisoire, parce que le recours du Parquet n’était pas fondé. Donc, c’est la raison pour laquelle, la Cour suprême a ordonné la mise en liberté de Mamadou Lamine Massaly», a déclaré Me Bamba Cissé, avocat du président des «Jeunesses Wadistes». Selon lui, du point de vue des principes qui régissent la justice, son client était dans une situation de détention qui perdurait du fait du recours intempestif du Parquet qui l’a maintenu très longtemps en détention. «La Cour l’a constaté tout cela, et a ordonné la mise en liberté de Mamadou Lamine Massaly, parce qu’on était plus dans le cadre des délais raisonnables. Il n’y a plus aucun recours possible pour le Parquet qui a épuisé ses cartouches», a renchéri Me Cissé.

La Cour Suprême a donc ordonné  la mise en liberté provisoire du jeune libéral Mamadou Lamine Massaly. La juridiction vient ainsi de confirmer les décisions du tribunal des flagrants délits de Dakar ainsi que de la Cour d’appel de Dakar. Le jeune wadiste était incarcéré depuis le 27 février 2015. Il est poursuivi pour diffamation portant sur violence et voie de fait au détriment de la gendarmerie nationale.

Sources  »Populaire » et  »Le Soleil »

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles