La CEDEAO consolide les efforts pour l’emploi des jeunes à travers un nouveau programme

Conformément à son désir de réduire le chômage chez les jeunes dans la région, un comité directeur du Programme d’entrepreneurship et d’autonomisation des jeunes de la CEDEAO (EYEP en anglais) a été inauguré la semaine dernière. L’EYEP, qui est une initiative de la Commission de la CEDEAO, est mis en place pour promouvoir l’esprit d’entreprise parmi les jeunes de l’Afrique de l’Ouest tout en augmentant les possibilités d’emploi décent pour eux.

Selon un communiqué parvenu à www.lactuacho.com, Inaugurant le comité directeur au siège de la Commission à Abuja le 29 juin 2017, le commissaire aux affaires sociales et à l’égalité des sexes de la CEDEAO, le Dr Fatimata Dia Sow, a déclaré que sa naissance marque une étape marquante pour offrir aux jeunes de la région des emplois Comme le programme devrait «atténuer considérablement le fléau du chômage qui a ravagé la région»

Dans ses remarques lues par le chef de la division, de la jeunesse, de l’emploi et des sports, M. Kennedy Zaro Barsisa, elle a assuré les membres du Comité directeur que la CEDEAO s’engageait sans équivoque dans la subsistance et le bien-être des jeunes de la sous-région.

Le comité de direction, peu de temps après son inauguration, a tenu sa première réunion pour examiner les lignes directrices pour la mise en œuvre du programme et adopter une feuille de route pour le décollage immédiat du programme d’autonomisation des jeunes, selon toujours le communiqué.

Le programme fournira aux jeunes des 15 États membres de la CEDEAO des fonds de démarrage pour démarrer les petites et moyennes entreprises (PME). L’EYEP permettra à 20 jeunes issus des 15 pays membres de la CEDEAO dans leur première année dans le but d’accroître la participation de plus de jeunes à l’avenir.

Outre le renforcement des capacités des jeunes, le programme devrait soutenir les jeunes entrepreneurs avec des ressources pour les faire travailler à leur compte, conformément aux autres mesures prises par la CEDEAO pour faire face au taux élevé de chômage chez les jeunes dans la région.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles