La CCBM et la Société des ‘’Tata’’ citées dans une affaire de faux et usage de faux documents

Nos confrères du ‘’Populaire’’ ont relevé quelques détails sur les irrégularités constatées par le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement sur l’homologation des véhicules à la suite du dépouillement d’un marché d’acquisition de véhicules pour le compte du ministère de l’Education nationale.

C’est pour parler d’une centaine de véhicules 4×4 et pick-up pour un montant de plus d’un milliard de Cfa, Le journal ajoute que les deux sociétés indexées sont CBM Industries et Unitech motors qui représente Tata.

Il leur est reproché d’avoir produit de faux documents pour être conformes aux spécificités définies.
L’Agent judiciaire de l’Etat saisi par le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, va ouvrir une procédure judiciaire pour faux et usage de faux contre les sociétés en question.

Pire, elles risquent de se retrouver sur la liste rouge de l’Autorité de régulation des marchés publics.

Selon toujours ‘’Le Populaire’’, il faut aussi noter que le fonctionnaire relevé est agent du service régional des transports de Ndakaaru en poste au Service des Mines et chargé des homologations.

Tout cela, nous dit le journal,  entre dans le cadre de l’assainissement du secteur. Le ministre Mansour Elimane Kane est, disent-ils, intraitable sur ces questions et tient à ce que les mauvaises pratiques disparaissent du secteur.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles