La bousculade de Mina 2015 détrône dramatiquement celle de 1990 et devient la plus meurtrière de l’histoire du hajj

Plus de deux semaines après la bousculade au pèlerinage de la Mecque, le nombre des victimes de différentes nationalités n’a cessé de grimper même si le bilan officiel de 769 morts fourni le 26 septembre par les autorités saoudiennes n’a pas évolué. Lactuacho tient de ses confrères Le Parisien que ce drame est devenu le plus meurtrier de l’histoire du Hajj

Selon les chiffres donnés par de nombreux pays, le bilan serait de 1 448 morts dont 464 Iraniens, ce qui constituerait la catastrophe la plus meurtrière de l’histoire du hajj. D’autant que plusieurs centaines de pèlerins sont toujours portés disparus depuis la bousculade.

Celle-ci, s’était produite lors du rituel de la lapidation de Satan qui consiste, pour les pèlerins, à jeter des cailloux vers trois stèles le représentant. Un choc entre une marée humaine quittant l’une des stèles et une foule venant en sens inverse a provoqué le drame.

La précédente catastrophe la plus grave au pèlerinage remonte au 2 juillet 1990 quand une bousculade dans un tunnel de Mina avait fait 1.426 morts parmi des pèlerins, asiatiques pour la plupart.

La bousculade s’est produite dans le tunnel de Mina après une panne du système de ventilation. Ces 1426 pèlerins sont morts asphyxiés pour la plupart.

Avec leparisien.fr

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles