Khalifa Sall promet d’ôter son manteau républicain après la tension entre les maires de A.T.ND et Diène Farba Sarr

La tension a atteint d’un cran ce matin entre les maires de la coalition ‘’And Takhawou Ndakarou’’ dirigée par Khalifa Sall et le ministre du renouveau urbain, Diène Farba Sarr.

Selon les informations concordantes tout serait parti d’une visite improvisée par près d’une quinzaine de maires de la Coalition, sur les travaux entamés sur la place de l’indépendance.

Selon le maire du Plateau, M.Ndoye, c’est hier vers les coups de minuit qu’il a été informé des camions qui déversaient du matériel, du béton et d’autres ingrédients sur cette place.

Le tout laissait clairement entrevoir que des travaux aller démarrer sur les lieux, sans l’avis du maire de la ville, à qui, selon lui, ils reviennent de droit.

C’est pour tirer au clair ce forcing et opposer leur veto que Khalifa Sall, Moussa Sy, Alioune Ndoye et d’autres maires ont décidé d’aller poser leurs doléances sur le bureau du préfet. Ce qu’ils ont fait mais au niveau du sous-préfet acr pour Khalifa Sall ce qui se passe à la Place de l’indépendance n’est rien d’autre que du ‘’Je m’en foutisme’’.

Mais ne s’arrêtant pas en si bon chemin, les élus avaient décidé de se rendre sur les lieux pour un constat, mais mal leur en pris. Car c’est ce qu’ils avaient l’habitude de faire goûter aux marchands ambulants et autres déguerpis qu’ils ont ‘’tester’’ à leur tour : Des grenades lacrymogènes !

Leur marche a en effet été vite dispersée à coups de grenades.

C’est un maire très en colère, Khalifa Sall, qui a exprimé son ras-le-bol en ces termes : « Depuis plusieurs mois, nous vivons des agressions successives, agressions sur nos compétences, sur moyens et physiques maintenant. Ça suffit maintenant. Certains disent qu’il (le maire) hésite, il a peur… ça c’est pas moi ! J’ai été formé dans l’Etat, dans les règles et procédures, mais nous les avons épuisées.  Puisqu’on nous appelle à autre chose, nous allons y répondre ! Nous n’allons laisser personne faire le travail à notre place ! »

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles