Kenya Airways augmente ses résultats de 30,8% au premier semestre 2018

Dans son rapport semestriel rendu public ce mercredi 29 août 2018, Kenya Airways annonce avoir réalisé une perte avant impôts inférieure à celle de l’année 2017.

C’est une copie plus ou moins encourageante que présente Kenya Airways à la fin de ce premier semestre 2018.La compagnie nationale kenyane parle d’une amélioration de ses résultats pendant les six premiers mois de l’année en cours. « Globalement, les résultats du groupe se sont améliorés de 30,8%, grâce à une perte avant impôts de 5 771 millions de shillings en 2017, à 3 992 millions de shillings pour la période terminée le 30 juin 2018 ».

Des résultats qui s’expliquent par la conjugaison de certains facteurs. « Le taux de remplissage a augmenté de 2,8 points soit un taux de 75,9%. Les revenus ont accru de 3,1 %, dû à l’augmentation du trafic passager et à l’amélioration globale du rendement. Les coûts de la flotte ont été réduits de 2,2%, en raison de la rationalisation de la flotte achevée en novembre 2017 ».

Au premier semestre, la compagnie kenyane a transporté 2.3 millions de passagers au cours des six premiers mois de l’année soit une hausse de 6.6% en glissement annuel. Le trafic fret a également connu une progression de 13% pour atteindre 31973 tonnes.
Seule tache noire de ces résultats, l’augmentation des coûts d’exploitation. « Les coûts directs d’exploitation ont augmenté de 13,9% en raison de la pression accrue sur le prix mondial des carburants. » De manière générale, ces chiffres n’entament en rien l’optimisme de l’équipe dirigeante de la compagnie.

« L’activité est restée résiliente et se concentre sur des résultats solides. Nous continuons à optimiser le réseau pour créer plus de connexions via notre hub de Nairobi, afin d’augmenter l’efficacité, et de réduire les coûts globaux et revenir à la rentabilité », a déclaré Michael Joseph, le président de Kenya Airways.
Un optimisme qui va sans dire avec la conquête de nouveaux marchés. « La compagnie aérienne se concentre sur l’expansion de son réseau, dans le but de répondre au besoin de croissance du nombre de passagers, et renforcer son empreinte en Afrique. Au cours de cette période, Kenya Airways a lancé des vols vers Maurice et des vols sans escale vers Le Cap en Afrique du Sud. La compagnie aérienne est en phase de préparation finale pour son vol sans escale à destination de New York, à partir du 28 octobre 2018 », explique le rapport.
Kenya Airways dessert aujourd’hui 52 destinations internationales dont 43 en Afrique. Au cours des six premiers mois, elle a signé un accord de partage avec Air Mauritius, une joint-venture avec Air France et un partenariat privilégié avec Air Madagascar et Air austral.

Saër DIAL

Rédacteur

Saër DIAL

à lire

Autres Articles