Kébémer Une Dame, pourtant bien aisée, devient subitement cleptomane et cible les portables de luxe

Des fois, même pour un psychologue, il est vraiment difficile de décrypter certains comportements, voire même changements de comportements.

L’histoire relayée par nos confrères du quotidien ‘’Le Soleil’’ laisse bouche bée plus d’un : la femme d’un émigré, pourtant très bien dans sa peau, selon ses parents, avait opté de se déguiser tantôt en mendiante, tantôt en ménagère, pour entrer des maisons ciblées, pour chiper des portables de luxes.

Le phénomène des vols de portables dans le quartier Dewoul de Kébémer avait pris une telle ampleur que les victimes avaient porté plainte à la gendarmerie avec des détails sur leur soupçons.

D’après ‘’Le Soleil’’, nos braves pandores avec une stratégie bien murie, avaient aussitôt ciblé les potentiels lieux de revente, pour aviser les commerçants.

Quand P.G., (c’est la femme de l’émigré), s’est pointée avec trois portables de luxe chez un commerçant, elle a été ferrée d’abord par le commerçant qui faisait sembler d’être intéressé, pour être ensuite coffrée par les gendarmes.

La femme évoquera sa précarité pour s’apitoyer sur son sort, mais ses propres parents dégageront en touche sa version, magnifiant son mari qui « s’occupe très bien d’elle ».

P.G a été déférée finalement au parquet pour vols multiples.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles