Kaolack Des policiers, dont le commissaire Cheikhna Keïta, arrêtés par des policiers, puis relâchés

Certes des policiers ont été arrêtés par d’autres policiers, mais précisons que les premiers  même gardés à vue depuis hier au commissariat central de Kaolack, sont à la retraite.

Pour cause  ces flics à la retraite ont tenu une manifestation au Camp des gardes de Kaolack sans aviser le commissaire de police, ni adresser une lettre d’information au préfet de Kaolack.

Conséquence,  d’après ‘’L’As’’ qui nous refile l’info, le président du mouvement des policiers retraités, Cheikhna Keita, Ndéné Pam président de la cellule régionale, Pape Sy, Diabel Diop, Serigne Mour Sy et Joe Mbar ont été interpellés et gardés à vue. Il a fallu l’intervention des autorités pour qu’ils soient libérés.

Avant leur arrestation, Cheikhna Keita a soutenu que la décision d’interdire leur point de presse provient de la haute hiérarchie policière.

A en croire M. Keita, le motif avancé par les autorités policières est que les camps des gardes et cités de police ne doivent pas abriter de manifestation politique, nous dit le journal.

Le mouvement national des policiers à la retraite devait officiellement baptiser le camp des gardes de Kaolack au nom de la première dame Marième Faye Sall.

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles