Justice : un batteur de l’orchestre national condamné à trois mois ferme pour proxénétisme

Devant la barre, Doudou, un batteur de tam-tam, avait l’air terrifié et tergiversait dans ses déclarations. ‘‘Moi, je ne suis qu’un batteur et Maïmouna Sadio est une de mes clientes. Elle a voulu m’engager pour un ‘‘sabar’’ et m’a versé une avance de 20 000 francs. C’est sur ces entrefaites que les policiers nous ont surpris et nous ont emmenés au poste’’, affirme le prévenu, qui fond automatiquement en larmes. Dans la salle, les uns ricanent et les autres lui témoignent leur compassion, perturbant le calme qui y régnait jusqu’ici.

L’affaire N°25 a été jugée dans une ambiance ‘‘joviale’’ hier, au tribunal des flagrants délits de Dakar. Les occupants de la salle 1 n’ont pu se retenir face aux déclarations du batteur de tam-tam, Doudou. Il est accusé des délits de proxénétisme. Le griot aurait à sa disposition une chambre qu’il a l’habitude de louer aux prostituées, pour y accueillir leurs clients.

Après dénonciation anonyme pour vacarme, les flics ont effectivement trouvé Maïmouna Sadio sans carnet de santé et une somme d’argent sur Doudou. Suffisant pour les embarquer. Le procureur a essayé de remettre de l’ordre dans tout ça. ‘‘Ce ne sont pas tes larmes qui vont te sortir de cette situation. La seule et unique chose qui peut t’aider, c’est de répondre clairement aux questions qui te sont posées’’, précise-t-il. Il requiert en passant une peine de 3 mois d’emprisonnement ferme assortie d’une amende de 100 000 francs.

La défense prend complètement le contre-pied de ce dernier. Elle affirme que ‘‘ce larmoyant innocent qu’on veut condamner ne maîtrise absolument rien de tout ce qui se passe. Jusqu’à présent, il n’y a aucune preuve palpable contre lui, car personne ne l’a vu exécuter les actes pour lesquels il comparaît aujourd’hui. C’est un procès pour flagrant délit, donc il faut un minimum de rigueur avant de condamner quelqu’un, ‘’clame la robe noire. Il demande par conséquent la relaxe au bénéfice du doute de son client. Mais le juge va statuer en faveur de la partie civile en condamnant Doudou à une peine de 3 mois ferme.

Source enquêteplus.com

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles