Justice La stratégie d’un voleur de téléphone portable déjouée

Attrait hier, devant le tribunal d’instance de Mbour, le prévenu Joe Dasylva dit Ibrahima a voulu jouer au plus malin.

Après avoir décliné son identité en wolof, l’accusé, trainé à la barre pour vol de deux téléphones portables appartenant à une dame, a installé une barrière linguistique entre lui et le juge.

Il a refusé catégoriquement de s’exprimer dans la langue de Kocc Barma.

Dès la notification de la prévention, Joe a commencé à s’exprimer en créole arguant ne pas comprendre ni le wolof, ni le français dans l’espoir certainement d’être libéré.

Malheureusement pour lui, son stratège n’a pas marché puisque un des éléments de l’Agence pour la sécurité de proximité (ASP) a finalement servi d’interprète au tribunal.

Alors, le prévenu a reconnu les faits tout en avouant avoir rendu l’un des appareils et vendu l’autre à la modique somme de 5.000 F CFA.

Condamné à deux mois ferme, il doit à payer à Jacqueline la somme de 35.000 francs, prix du portable volé.

Source ‘’Enquêteplus’’

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles