Justice Deux ans de prison pour un cleptomane pas ordinaire …

Depuis 2011, le jeune Souleymane Mbaye célibataire sans enfant semble se complaire en milieu carcéral. En effet, condamné à cinq reprises pour vol, le mis en cause ne s’est toujours pas amendé, bien qu’il ait bénéficié pour son dernier séjour carcéral d’une grâce présidentielle.Mbaye peine toujours à retenir ses mains baladeuses. Hier encore, il a été une nouvelle fois attrait à la barre du Tribunal départemental de Dakar pour vol. Il a été pris en photos au moment où il commettait son larcin dans un véhicule à l’heure de prière à la mosquée Serigne Babacar Sy sise sur les deux voies de liberté 6.

Pas moins de cinq personnes ont été victimes de ses mains expertes. Très ingénieux, il réussissait à ouvrir les véhicules sans effraction, avant de s’emparer de tout ce qui lui tombe sous les mains (téléphones, montres et divers biens personnels).
Devant le fait accompli, le prévenu et ses conseils ont invoqué le mauvais sort qui fait de lui un cleptomane. À en croire ses avocats, il est vendeur de véhicules et n’a pas besoin de voler pour vivre.

Cependant, ce recours aux réalités africaines a été battu en brèche par le représentant du parquet qui suit le mis en cause depuis cinq ans. Poursuivant, il révèle contrairement aux avocats de la défense que le prévenu n’a aucune profession.

Pis, ajoute t- il, il mène un train de vie dispendieux. Ce qui lui fait dire que c’est le produit du vol. Il a également rappelé les larmes d’un ressortissant togolais à la barre, pour avoir été victime des exactions du sieur Mbaye qui lui avait subtilisé 1,7 million FCFA, représentant son salaire.

Suffisant pour solliciter trois ans de prison contre le prévenu qui a été finalement condamné à deux ans ferme par le tribunal.

Source ‘’L’As’’

Oumou Khaïry NDIAYE
à lire

Autres Articles