Justice: Avancée dans le dossier de l’affaire Toussaint Manga et Cie, l’instruction bouclée

Du nouveau dans l’instruction du dossier de trouble à l’ordre public qui a envoyé en prison, depuis mars passé, le secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes (UJTL), Toussaint Manga et sept autres jeunes.

Le Doyen des juges d’instruction, nous dit-on, a bouclé son instruction.

D’après les sources du journal ‘’Enquête’’, Mahawa Sémou Diouf a rendu trois ordonnances de non-lieu. Quant au reste des inculpés, il a demandé qu’ils soient renvoyés en jugement devant le tribunal correctionnel. Pour le moment, nous ignorons les noms des personnes qui sont blanchies et celles qui doivent être jugées.

Le journal rappelle qu’en plus des délits de trouble à l’ordre public, de destruction de biens appartenant à autrui et à l’Etat, Toussaint Manga et ses camarades sont également accusés de violences et voies de faits sur des tiers. Ils ont été arrêtés lors de la manifestation de protestation de la condamnation de Karim Wade à six ans pour enrichissement illicite.

Furieux du verdict de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), des libéraux avaient manifesté à Fann Résidence et ses environs en cassant des véhicules. Certaines des supposées victimes avaient porté plainte, nous dit toujours ‘’Enquête’’.

Parmi elles, Habibatou Barro, chef de cabinet du ministère des Sports, Daouda Diouf et Diégane Sène. Les deux employés au dépôt de la Soboa de Point E affirment avoir été blessés par les manifestants libéraux.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles