Journée mondiale de la paix. HSF dénonce une gestion scandaleuse du triptyque (Immigration –Paix – sécurité).

Communiqué : Le monde s’active, depuis le début de la crise syrienne à trouver un accord  sur une stratégie cohérente de lutte contre les mouvements migratoires clandestins. Il tente en vain de mettre en place un système de filtrage des migrants hors des frontières européennes.

L’émigration dévoile de nombreux aspects aux conséquences incalculables dans nos sociétés en situation de vulnérabilité chronique et leur gestion constitue l’un des plus grands défis auxquels les Etats sont confrontés en ce nouveau millénaire. Elle pose deux problématiques dont celle de la paix-sécurité et  l’intégrité  et la dignité humaine.

Autant de questions  subsistent et  divisent la communauté internationale  qui peine à trouver un consensus dans la gestion de ces flux migratoires en ce contexte géopolitique tendu.

La problématique (immigration paix et sécurité (IPS)) mise en perceptive par Horizon Sans Frontières, met en évidence à la fois la collusion, groupe de pression-décideur politique et l’amalgame sagement entretenu entre le radicalisme islamique et l’insécurité.

Le danger est là, des interrogations subsistent à côté d’un fort courant d’espoir pour une solution globale dans une dynamique de résolution spécifique des tensions générées par une gestion scandaleuse du triptyque (Immigration Paix Sécurité (IPS)).

Le challenge est mondial, il s’agit à la fois de redéfinir les nouvelles normes des migrations internationales en vue d’une paix durable, et de lutter contre l’économie souterraine qui charrie le terrorisme, le trafic des êtres humains, la drogue, la circulation des armes, la violence faite aux enfants et aux femmes.

Boubacar Séye

Président d’horizon Sans Frontières

webmaster

Rédacteur

webmaster

à lire

Autres Articles