Journée Internationale de la Femme : La CEDEAO honore sa présidente Mme Ellen Johnson- Sirleaf

La Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) sera présente à la 2ème édition du Colloque international des femmes organisée, le 8 mars 2017, à Monrovia, au Liberia, par le ministère du Genre, des Enfants et de la Protection sociale et celui des Affaires étrangères de ce pays.

Ce colloque permettra de revenir sur le bilan de l’avancée des droits des femmes, et de formuler des stratégies visant l’atteinte de l’objectif d’égalité des sexes en Afrique. A la veille de cette manifestation, qui s’inscrit dans le cadre de la Journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars de chaque année, la Commissaire chargée des Affaires sociales et du Genre de la Commission de la Cedeao, Dr Fatima Dia Sow, remettra à la présidente du Liberia et présidente en exercice de la Cedeao, Mme Ellen Johnson-Sirleaf, un certificat constituant une Déclaration en son honneur, nous dit un communiqué, parvenue à lactuacho.com.

Cette Déclaration a été signée par les ministres de la Femme et du Genre des 15 Etats membres ainsi que par la Commission de la Cedeao, lors de la réunion périodique des ministres du Genre tenue, le 10 février 2017, à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Elle témoigne de la reconnaissance de ces États du parcours politique exceptionnel, de même que de la contribution significative de Mme Johnson-Sirleaf à la consolidation de la démocratie et à l’avancement des droits des femmes dans son pays et en Afrique.

Mme Ellen Johnson-Sirleaf, première femme élue chef d’un Etat membre de la Cedeao, a contribué de façon significative à l’avancée de l’égalité des droits entre les femmes et les hommes, au développement et à la paix, ainsi qu’à l’habilitation des droits de l’homme et surtout des femmes en situation de conflits en Afrique, notamment dans son pays, au Rwanda, en Sierra-Léone et en Côte d’Ivoire.

Grace à son leadership, aux multiples fonctions qu’elle a occupées tant au plan politique que dans des organisations internationales, elle a notamment fait avancer l’exercice du droit de vote des femmes et l’agenda du Genre dans le développement.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles