Intégration régionale : la CEDEAO décide d’intensifier la collaboration pour la mise en œuvre de divers programmes

La Commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et ses représentants permanents au Nigéria lors de leur réunion bimensuelle tenue hier,  16 mai 2018 à Abuja, au Nigeria, ont décidé d’intensifier leur collaboration pour mettre en œuvre de divers programmes d’intégration régionale.

Propos contenus dans un communiqué parvenu à www.lactuacho.com, le président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou, a déclaré dans ses remarques que la réunion bimensuelle constitue une bonne plate-forme de dialogue, d’interaction et de partage d’idées sur les activités de la CEDEAO.

« Il offre aux représentants permanents l’occasion d’informer la Commission sur la mise en œuvre des projets de la CEDEAO dans leurs États membres respectifs et sur les progrès réalisés en matière de paiement et de remise de la taxe communautaire », a-t-il déclaré.

A leur tour, les départements et les directions techniques de la Commission pourront tirer parti de l’expérience et des conseils des représentants permanents dans l’exécution des programmes et des activités de la CEDEAO, a-t-il ajouté.

Le Président Brou a ensuite informé les Représentants Permanents des développements récents dans le programme d’intégration régionale dans les domaines du commerce, des élections, du maintien de la paix et de la sécurité, du lancement de la station de radio CEDEAO au Libéria et du statut du Maroc.

Il a souligné que si des progrès considérables ont été accomplis dans la libre circulation des personnes dans la région, il reste beaucoup à faire pour améliorer celle des biens et services qui se situe actuellement à 15%.

Le Président des Représentants Permanents de la CEDEAO au Nigeria et Ambassadeur du Togo, actuellement Président de l’Autorité des Chefs d’Etat et de Gouvernement, M. Lene Dimban, a réitéré la volonté de la commission de favoriser une plus grande synergie avec la Commission.

« Le Comité est disponible pour travailler main dans la main avec la Commission afin d’atteindre les objectifs fixés par les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO », a-t-il déclaré.

La réunion était la première entre la nouvelle direction de la Commission de la CEDEAO et les représentants permanents de la CEDEAO au Nigeria.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles