Intégration du genre : les experts entament la validation du Manuel de la CEDEAO

Des experts ont commencé la validation du Manuel de l’intégration des femmes d’alerte précoce et les modules de formation de la Communauté économique des Etats d’ Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur le 26 Novembre 2018, à Abuja, au Nigeria.

L’atelier de deux jours a pour objectif d’examiner le projet de document et de faire en sorte qu’il serve finalement de guide pratique sur l’intégration de la problématique hommes-femmes dans les différentes phases du système d’alerte rapide de la communauté régionale.

Selon le communiqué reçu par www.lactuacho.com, les experts vérifieront également si la méthodologie utilisée prend en compte les problèmes de parité hommes-femmes dans la collecte et l’analyse de données, ainsi que dans la formulation et la mise en œuvre de réponses aux situations.

En souhaitant la bienvenue aux participants, le Directeur, Alerte précoce à la Commission de la CEDEAO, M. Abdou Lat Gueye a félicité les partenaires de la CEDEAO, notamment le Réseau pour la consolidation de la paix en Afrique de l’Ouest (WA NEP), le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel ( UNOWAS ), des experts en genre et d’autres organisations coopératives ou de soutien pour leur engagement dans le processus.

Notant que l’alerte précoce traitait de la collecte, de la gestion et de l’analyse de données relatives à la sécurité humaine, il a révélé que la Direction élargissait ses domaines thématiques et ses activités sur le terrain afin de couvrir efficacement les cinq secteurs du manuel.

Il a expliqué que la raison de faire appel à une expertise thématique est d’assurer un meilleur suivi des problèmes tout en étant conscient de la nécessité de documenter les schémas et les déclencheurs de conflits ainsi que les progrès accomplis ainsi que les procédures et actions opérationnelles, qui rendent la validation du manuel pertinente.

Auparavant, dans sa déclaration liminaire, M. Alimou Diallo , chef du Parti pour la réaction à l’ alerte précoce et les données de réaction en Afrique de l’Ouest ( REWARD), a affirmé que le document validé issu de l’exercice fournirait aux décideurs politiques les indices nécessaires et des signaux opportuns, sachant que le manuel était nécessaire pour la transformation des données brutes en informations utiles à la survie.

De son côté, nous dit-on, la fondatrice d’IMPACT, Dr. Naomi Akpan-Ita, a présenté un aperçu du contexte, du format et des résultats attendus de l’atelier. Dans la foulée de la présentation du manuel à l’intention des praticiens, suivraient des séances d’examen des chapitres et des modules de formation.

Tout au long de l’exercice, les experts détermineront si le manuel de formation sur l’intégration des questions de genre permet un transfert transparent des connaissances et crée la mémoire institutionnelle indispensable à cet égard.

Momar Diack SECK
à lire

Autres Articles