Insécurité : Boko Haram se « ravitaille » en volant plus de 600 bœufs au Cameroun

La secte terroriste nigériane Boko Haram a mené une expédition punitive dans la localité de Gréa, où les terroristes ont emporté plus de 600 bœufs, selon des sources concordantes. D’après des témoins, au moins 25 membres de Boko Haram armés de fusils et d’armes blanches, sont entrés dans cette localité frontalière, emportant plus de 600 bœufs. 

D’après l’Agence APA, des populations locales qui indiquent que « si des incursions armées en territoire camerounais ont baissé ces derniers temps, force est de reconnaitre que les attentats terroristes, des prises d’otages, des vols du cheptel sont revenus en force ».

L’un de leur porte-parole a reconnu a déclaré que « les terroristes sont arrivés chez nous en plein jour, ils nous ont tenu respect et ont emporté tout notre bétail. Lorsque les secours sont arrivés, en l’occurrence, le Bataillon d’intervention rapide (BIR), ils avaient déjà traversé la frontière et étaient au Nigeria d’où ils sont venus ».

Ici l’on pense que « Boko Haram a bénéficié de la complicité des informateurs sur place », tant il est vrai que cette descente punitive est intervenue « moins de 2 heures après le passage d’une patrouille de la Force multinationale mixte (FMM) au village de Gréa ».

Pour entretenir l’effort de guerre, Boko Haram ne ménage aucun moyen, car si les prises d’otages sont toujours opérées, le vol du bétail constitue l’une des activités favorites des terroristes, nous dit l’agence de presse africaine.

Pour la circonstance, les terroristes investissent des villages par dizaines, « tirant tout ce qui bouge ce qui permet de tenir les gens en respect » afin de réaliser leur forfait.

Pape Ismaïla CAMARA
à lire

Autres Articles