Insécurité alimentaire : le sort 750 000 personnes au nord du Sénégal inquiète le Programme alimentaire mondial

Si rien n’est fait durant la période de soudure, plus de 750 000 personnes dans le nord du pays sont exposées à l’insécurité alimentaire. D’où il urge, selon le Programme alimentaire mondial (Pam), de fournir des réponses adéquates pour éviter le désastre.

Une insécurité alimentaire est ce qui guette plus de 5% des Sénégalais, dans le nord, si rien n’est fait pour eux à partir de ce mois de juin. Selon le directeur régional du Programme alimentaire mondial (Pam) pour l’Afrique de l’ouest, au Sénégal, les chiffres indiquent que 750 000 personnes pourraient avoir besoin d’assistance.

Elles sont localisées dans les régions de Matam et Podor. ‘’Le gouvernement a déjà pris les choses en main et nous, en tant que Pam, nous estimons pouvoir aider environ 150 000 personnes. Le reste, les autorités du pays et d’autres organismes pourront leur venir en aide, en termes de cash ou d’aliments’’, promet Abdou Dieng qui souligne qu’il y a urgence.

‘’Si on ne répond pas maintenant, la situation va s’aggraver dans les moments qui viennent. Cette période de soudure, qui se déroule entre juin et septembre, va débuter un peu plus tôt. Si on ne fait rien, il y aura de la malnutrition pour longtemps et il risque d’y avoir des conséquences pour les personnes vulnérables. C’est pour cela qu’il faut agir pour éviter une catastrophe alimentaire’’, explique M. Dieng qui précise qu’il urge, pour l’heure, de donner une assistance alimentaire à temps.

Par ailleurs, il y a lieu de préciser que d’autres pays du Sahel, à savoir le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Tchad et la Mauritanie font face à un certain nombre de difficultés en matière d’insécurité alimentaire.

Des études menées dans ces pays révèlent environ 5 millions de personnes qui vont avoir besoin d’une assistance alimentaire, pendant la période de soudure. Pour faire face à cette situation, une enveloppe de 676 millions de dollars va être décaissée par l’UNICEF, la FAO et le PAM.

Source enqueteplus.com

Dieyna SENE
à lire

Autres Articles